--- Forum de la Destinée Céleste S.F. --- Index du Forum
--- Forum de la Destinée Céleste S.F. ---
[Ogame.fr – Univers 20]
 
--- Forum de la Destinée Céleste S.F. --- Index du ForumPortailportal.php?pid=2FAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Mike Resnick - Santiago ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    --- Forum de la Destinée Céleste S.F. --- Index du Forum -> Section hors-jeu -> Les salons -> Le salon littéraire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arcanus
D.C.S.F

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2008
Messages: 200

MessagePosté le: Ven 30 Jan - 22:33 (2009)    Sujet du message: Mike Resnick - Santiago Répondre en citant

Santiago est un recit que j'aime beaucoup. L'un des premiers aussi que j'ai lu quand je me suis vraiment plongé dans la Science-Fiction il y a quelques années. Je ne pouvais pas manquer de le présenter à ceux qui ne le connaîtrait pas.

L'auteur tout d'abord :

"Né en 1942, Mike Resnick écrit des récits de science-fiction depuis une trentaine d'années, parallèlement à sa profession d'éleveur de chien. Initialement de facture assez classique, son oeuvre a pris une nouvelle orientation avec sa découverte émerveillée du continent africain et de ses mythes. La science-fiction qu'il développe désormais, teintée d'humanisme, d'éthnologie et d'exotisme, présente une originalité, unanimement reconnue par le public et la critique.
Après Ivoire et la trilogie de L'infernale Comédie, les dix nouvelles qui compose l'exceptionnel cycle de Kirinyaga, maintes fois comparées aux Chroniques martiennes de Ray Bradbury, ont presque toutes obtenu les plus hautes distinctions du genre."

Présentation rapide tirée de Mike RESNICK, Santiago, Édition Denoël, Paris, 2003.

La petite présentation en quatrième de couverture :

"Sa mère était une comète, son père un vent cosmique... Ainsi parla la légende qui entoure cet insaisissable et mystérieux criminel. Sa tête a été mise à prix pour une somme qui fait rêver tous les aventuriers de la galaxie, mais personne ne l'a jamais vu.
Son nom : Santiago. Un monstre ? Un mythe ? Ou un simple mortel fait de chair et de sang ? C'est ce que Sebastien Cain, révolutionnaire devenu chasseur de primes, entreprend de découvrir en compagnie de Vertu MacKenzie, journaliste sans scrupule. Lancés sur la piste de ce dangereux hors-la-loi, ils vont sillonner les planètes situées aux confins de la sphère d'expansion de l'humanité, cette fameuse Frontière peuplée de personnages pittoresque sinon toujours recommandables... pour découvrir une stupéfiante vérité."


Ce roman a été écrit par Mike Resnick en 1986, c'est à dire bien avant son changement d'orientation. Dit de facture classique, j'en retiens cependant qu'il ne faut pas y voir un livre parmi d'autre. L'histoire, et l'univers présenté ici, je n'en ai, je pense, jamais lu de semblable jusque là. Les personnages pittoresques jouent sans doute beaucoup dans ce fait. L'histoire se présente en effet en grande partie comme des rencontres entre le(s) héros et les autres personnes, remontant peu à peu la piste du légendaire, mythique Santiago, insaisissable malgré qu'il semble parfois si près. Il est une chose qui marque encore plus l'importance de ces personnages, la présence, au début de chacun des chapitres, d'un petit couplet. Chaque couplet, que l'histoire dit avoir été écrit par un certain Orphée Noir, présente (de manière poètique et parfois éloigné de la réalité) les personnages croisés, en général juste avant leur apparition dans le récit. Des personnages récurents ont droit à plusieurs couplet, et Santiago se voit même honorer d'un couplet pour chacun des chapitres du dernier "livre" de l'oeuvre. Allant de planète en planète, avec l'apport de ces personnages plus ou moins amusant, mais qu'il est toujours un plaisir de découvrir, c'est un voyage littéraire très agréable qui reste l'un de mes préférés et que je conseille à tous.

Bien que le roman en lui-même atteigne dans mon édition les 500 pages, il est divisé en six livres, dont le nom correspond à différents personnages :

I. Le Livre de l'Oiseau-Chanteur ;
II. Le Livre de la Reine Vierge ;
III. Le Livre du Joyeux Vagabond ;
IV. Le Livre de l'Ange ;
V. Le Livre de Frisson de Lune ;
VI. Le Livre de Santiago.

Je reprends ici une partie des couplets du récit, présentant les personnages principaux, certains sont maladroits, il faut l'attribuer au simple fait que l'oeuvre originale est en Anglais, et que la poésie n'est pas vraiment ce qu'il y a de plus aisé à traduire. Ces petits couplets permettent, je pense, d'entrer un peu dans l'univers de Santiago, de manière plus simple que par des extraits ou de longues explications.

"L'Oiseau-Chanteur rôde, l'Oiseau-Chanteur tue,
L'Oiseau-Chanteur trime pour payer son dû.
Alors l'ami, prends garde à l'Oiseau-Chanteur :
S'il t'a choisi pour proie, à toi la peur."

"Demi-Penny Terwilliger, joueur impénitent ;
Demi-Penny Terwilliger suit toutes les enchères ;
Demi-Penny Terwilliger, paragon des faux frères ;
Demi-Penny Terwilliger a son âme à l'encan."

"La Reine Vierge boit, ne craint pas de jurer,
Elle n'est pas non plus étrangère au péché.
Elle sait ce qu'elle veut, se fiche du passé,
Et ne reculera devant rien pour gagner."

"Venez chez Sa Froideur, la Reine Vierge Acide !
Venez voir des splendeurs que nul n'a jamais vue !
Des montagnes d'argent entassées jusqu'aux nues,
Une reine forban qui est tout sauf timie !"

"Il se fait appeler Père William.
Ses buts ne sont pas toujours clair.
Il a pour métier de sauver les âmes ;
Pour règle de tuer leur propriétaires."

"Il languit du contact de la peau sur la peau,
Il maudit le Destin et sa danse infernale,
Il désire une femme à l'éclat virginal ;
C'est Schussler le Cyborg, infortuné robot."

"Pistolet à la main, le Vagabond surgit.
Il ramasse son butin et bien vite il s'enfuit :
La police à ses trousses le poursuit sans relâche...
Mais ailleurs il jaillit, de nouveau à la tâche !"

"Chacun l'appelle l'Ange, l'Ange de la Mort,
Quiconque l'aperçoit peut s'attendre à périr.
Le regard froid, cruel, plein d'adresse et retors,
Armé jusqu'aux dents, il tue comme il respire."

"Frisson de Lune, errant parmi les étoiles,
De mille bouges a briqué le comptoir,
Sur cent planètes a usé ses semelles,
N'a trouvé que cendres où elle cherchait des perles."

"Annie Silence jamais ne cause,
Jamais ne crie façon crécelle ;
Jamais ne murmure ni n'appelle...
Mais un jour elle dira des choses."

"Sa mère était une comète,
Son père un ouragan comsique.
En le voyant, Dieu a pleuré,
Mais Satan, lui, a ricané."

"Sur une montagne d'or trône notre sir.
Il a le sang chaud mais abrite un coeur de glace.
Il donne des ordres, profère des menaces,
Puis se rassied pour voir étendre son empire."

"Il vole et pille, il tue et il rançonne,
Il se faufile et soudain il dégaine,
Il n'oublie rien et jamais ne pardonne ;
Tant qu'un ennemi vit, brûle sa haine."

"Un rebus au sein d'une énigme,
Du mystère vrai paradigme.
La description s'applique à qui ?
Au Roi des Hors-la-loi, pardi !"

"Il brûle plus vif qu'une nova ;
Il se dresse plus haut qu'un grand mât ;
Il gronde plus fort que le tonnerre ;
Il est plus abyssal que la mer."

"D'aucuns le tiennent pour un héros,
D'autres l'accusent de tous les maux ;
D'autres l'assurent fort comme vingt...
Quoi qu'ils vous disent, n'en croyez rien !"

"Est-il cent ? Est-il mille ?
Aussi nombreux soit-il,
À jamais il vivra,
Patron des hors-la-loi !"




Voilà donc présenté ce qui est à mon sens une petite épopée dans les étoiles. Une sorte d'Odyssée stélaire, si le héros ne s'appelle pas Ulysse, il lui ressemble car lui aussi effectue un voyage, passant de lieu en lieu, rencontrant de nombreuses personnes avec bonheur et malheur, avant d'arriver à son but, qui n'est cependant pas tout à fait celui où il passait arriver.

PS : si quelqu'un l'a lu et souhaite nuancer certains de mes propos, qu'il n'hésite pas, bien entendu. Wink


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Jan - 22:33 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Muad Dib
D.C.S.F

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2008
Messages: 113
Localisation: Région Grenobloise

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 10:46 (2009)    Sujet du message: Mike Resnick - Santiago Répondre en citant

Bonjour Arcanus,

Beau travail littéraire que tu nous fait là, dès que j'en ai fini avec La Geste des princes-démons de Jack Vance (qui a aussi relaté les aventures de notre ami ADAM REITH), je me lance dans ta lecture Okay
_________________
La Destiné Céleste guide votre évolution et vous protège....

Muad Dib.

Uni 20

Points - Ex Top 230
Flotte - Ex Top 120
Recherche - Top 80

Alliance D.C.S.F. - 32ème


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:34 (2018)    Sujet du message: Mike Resnick - Santiago

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    --- Forum de la Destinée Céleste S.F. --- Index du Forum -> Section hors-jeu -> Les salons -> Le salon littéraire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com